· 

Psy actualités : L'enfant et le psy

Rencontre avec le "psy"

Petite sélection de livres pour enfants

Des propositions de livres pour enfants selon les âges afin d'aborder plus sereinement la rencontre singulière avec le "psy" (psychologue, pédopsychiatre, psychanalyste, psychothérapeute). Pour les adolescents, une BD-thèque est également disponible sur le site rubrique "psychanalyse".

"Chez le psy" :

 

Textes de Catherine Dollto et Colline Faure-Poirée. Illustration de Frédérick Mansot. A partir de 3 ans.

 

 

"Parfois, on a l’impression que tout va mal et même si on aime beaucoup ses parents, il y a des choses qu’on n’arrive pas à leur dire. Alors, mine de rien, aller voir un psychothérapeute, ça aide à aller mieux, à aimer la vie et les gens."

 

Éditions Gallimard/ Mine de rien, 2005

 

"Manu et le psy":

D'Éric Englebert, médecin et thérapeute. A partir de 6 ans.

 

 

 

 

 

Le petit Manu est triste et angoissé, ses résultats s'en ressentent. Il pense que le psy est pour les fous mais son meilleur ami le rassure et le conseille d'y aller.

 

Éditions Grasset jeunesse, 2006.

 

 

"Lili va chez le psy" :

De Serge Bloch et Dominique de Saint Mars. Dès 7 ans.

 

"Max et Lili sont bouleversés. Leur chien a disparu... Mais quand il revient, Lili ne va pas mieux... Elle reste inquiète, agressive et ne quitte plus sa mère... Une psy saura-t-elle dénouer le mystère Lili ?"

 

Editions Calligram, 2001

 

"Pierre-Emile et son double chez le psy" :

De Klaus-Peter Wolf, à partir de 9 ans.

"Pierre-Émile est absolument sûr qu'un monstre gargouille dans le radiateur ou se tient à l'affût sur le sofa, déguisé en coussin. Mais ses parents refusent de le croire. Pierre-Émile et son double entreprennent donc seuls le combat contre le monstre. Les événements se précipitent quand tante Olga a l'idée d'envoyer Pierre-Émile chez le psy. Son double, bien sûr, ne va pas le laisser tomber..."

 

Éditeur La Joie de Lire, 2004.

"Anastasia, demande à ton psy !"

De Lois Lowry, roman à partir de 13 ans.

 

 

"Anastasia est bien la seule à devoir supporter des parents qui refusent de faire des choses civilisées, comme jouer au bridge, par exemple. Elle est aussi la seule à devoir supporter un petit frère de trois ans surdoué et tourmenté. Pourquoi faut-il que ce soit elle qui ait à se débrouiller avec des gens aussi bizarres que ça ? Mais un jour, elle comprend que c'est elle-même qui est bizarre... Alors Anastasia prend ses propres intérêts en main : pendant la plus grande partie de son année de quatrième, elle suivra une thérapie avec le plus célèbre docteur du monde, Sigmund Freud en personne."

 

Éditions l’école des loisirs, 1990.