Psychanalyste                        Vendargues

Le divan du psychanalyste
Cabinet divan de Sigmund Freud à Londres

Qu'est-ce que la psychanalyse ?

 

"L'analyse ne peut avoir pour but que l'avènement d'une parole vraie et la réalisation par le sujet de son histoire dans sa relation à un futur."

  Jacques Lacan, Fonction et champ de la parole, Écrits, 1953.

Une écoute et une étude des manifestations de l’inconscient :

La psychanalyse est le nom donné par Sigmund Freud, neurologue autrichien, qui en est le fondateur. Il s'agit d'une technique d'investigation des processus psychiques qui permet de traiter les troubles psychologiques.

Cette approche,  fondée sur la libre association des idées, est destinée à rendre compte de l'inconscient et de ses effets .

 

En effet, la psychanalyse est basée sur le postulat de l'existence de l'inconscient où seraient refoulées certains de nos souvenirs, de nos pensées, de nos pulsions et de nos désirs inavouables. Nos motivations seraient enfouies dans notre inconscient, et soustraites à la conscience par cette force répressive nommée refoulement.

Ainsi, pour la psychanalyse, l'inconscient est une force psychique active dont le fonctionnement obéit à des règles spécifiques différentes du fonctionnement conscient et à une logique qui lui est propre. Le sujet est divisé et  "le moi n'est pas maître dans sa propre maison". Dans cette perspective, le symptôme a un motif, un sens et une intention qu'il s'agit de rechercher dans l'inconscient.

 

L'analysant et l'analyste sont donc comme deux archéologues recherchant les traces d'un passé enfoui à reconstruire.

 

 

 

"Le bonheur est un rêve d'enfant réalisé dans l'âge adulte".

 

            Sigmund Freud

 

 

 

 

Tableau Mary Cassatt

Associer, décrypter, interpréter, comprendre, se connaître :

Dans la cure analytique, la consigne donnée au patient est d'associer librement sans se censurer aucunement. C'est la règle fondamentale de la psychanalyse car c'est en énonçant tout ce qui passe par la tête que l'on peut accéder aux zones cachées de l'inconscient.

 

Freud a donc créé ce procédé pour l'investigation des processus mentaux à peu près inaccessibles autrement. C'est dans l'inconscient, sur cette "autre scène" étrangère à la conscience que se joue une grande partie de notre fonctionnement psychique, à notre insu. Les rêves, les lapsus, les actes manqués, les oublis sont des retours de cet inconscient à découvrir. Les verbaliser, les déchiffrer, les interpréter, y trouver du sens permet de mieux comprendre ce qui nous agite, de s'unifier et de se réconcilier avec soi-même.

 

Par là-même, le sujet peut remettre le passé à sa place, se libérer de ce qui le fait souffrir et  reprendre la direction de sa vie en y voyant plus clair avec son  propre désir.

Psychanalyste à Vendargues

 

 

"Faute de pouvoir voir clair, nous voulons, à tout le moins, voir clairement les obscurités"

 

                Sigmund Freud,

Inhibition, symptôme et angoisse, 1926

Le transfert comme moteur de la cure :

Le transfert recouvre l'ensemble des sentiments positifs, négatifs ou ambivalents que le patient peut ressentir envers son thérapeute. Il s'agit d'un report inconscient de relations anciennes importantes qui viennent se réactiver pendant la thérapie pour se projeter sur la personne de l'analyste.

 

Ainsi, selon la théorie psychanalytique, en cours de thérapie, le patient troque sa névrose actuelle, celle pour laquelle il a été amené à consulter, pour une névrose de transfert. Cette névrose de transfert est créée artificiellement par le dispositif de la cure (neutralité, retrait de l'analyste). Elle va permettre au sujet de revivre des attitudes et des émotions inconscientes (problématiques, colère, frustration, désirs...) en les solutionnant différemment. Une partie du travail consiste donc à identifier, verbaliser et interpréter ce qui se rejoue à travers le transfert.

 

Une vision globale de l'individu dans ce qu'il est de singulier :

La psychanalyse a une vision globale de la problématique et de l'humain. Elle s'intéresse au subjectif, au vécu. Elle cherche à revisiter son histoire intérieure. C'est une introspection de ses propres fonctionnements et une introspection de sa propre histoire et de son sens.

Pouvoir parler dans un lieu et avec une personne qui n'émet pas de jugement apporte un soulagement et permet de surmonter certaines crises.

 

Cette approche vise donc à trouver ce qu'il y a de plus personnel et de singulier dans la manière de fonctionner d'un individu. En effet, selon cette approche, chacun réagit en fonction de ce qu'il rencontre dans son environnement extérieur mais aussi compte tenu de son histoire et de sa réalité psychique.

La psychanalyse comme processus de création

La psychanalyse comme processus de changement :

Cette pratique thérapeutique centrée sur la personne est un processus de changement qui implique une prise de conscience. Cela permet le soulagement de la souffrance psychique, la levée progressive de certains symptômes et  parfois des réaménagement psychiques importants.

 

Selon Freud, son but ultime n'est pas de guérir en abrasant le symptôme mais d'aboutir à "la récupération de ses facultés d'agir, de penser et et de jouir de l'existence".

La psychanalyse refuse donc tout déterminisme  absolu. Bien au contraire, elle prône la possibilité de chacun de se choisir comme un être singulier en s'affranchissant des contraintes de sa réalité interne inconsciente et en cheminant pour se réinventer librement.

 

Quelle est la durée d'une psychanalyse ?

Il n'y a pas de durée établie à l'avance pour ce travail car elle est variable selon chaque individu. En effet, la durée est fonction de la problématique du sujet, de ses résistances au changement, de la profondeur du travail mené...

 

Quoiqu'il en soit, les effets positifs d'apprendre à se connaître et d'exister par soi-même se font déjà ressentir quand le processus est bien amorcé.

 

 

"Accepter que le passé ne se reproduira plus et que l'avenir ne pourra pas le réparer. Mais que, dans le présent, on peut apprendre à vivre en paix.Une des grandes vertus de la psychanalyse est de nous amener à ne pas répéter toujours les mêmes choses. "

 

Serge Tisseron

 

Pour approfondir

La rubrique psy actualités :

Sur notre site, la rubrique Psychanalyse des psy actualités ouvre des pistes de réflexion.