· 

Psy actualités : Psychiatrie transculturelle

"J'ai appris mon métier grâce à ces patients venus de pays lointains"

Tobie Nathan

Tobbie Nathan, ethnopsychanalyse

Émission radio, le grand atelier, France Inter,

Ce dimanche 5 novembre, l'émission le grand atelier sur France Inter donnait carte blanche à l'ethnopsychiatre Tobie Nathan. L'occasion de mieux découvrir l'univers de ce psychologue qui  depuis sa rencontre avec Georges Devereux, fondateur de l'ethnopsychanalyse en France, s'attache à "apprendre des autres peuples les connaissances qu'ils ont des troubles psychiques et de leur traitement. A tenir compte de leur traditions et de leurs rites ancestraux pour les soigner".

Lien vers l'émission
Lien vers l'émission

Georges Devereux

Georges Devereux fondateur de l'ethnopsychanalyse

Georges Devereux (1908-1985), de son nom de naissance Győrgy Dobó,  était un psychanalyste et anthropologue franco-américain d'origine hongroise. Il fut l'un des pionniers de l'ethnopsychanalyse dans le sillage de Sigmund Freud dont il ne cessera de rappeler l'héritage ( « Totem et tabou », 1913). En effet, en son temps, Freud a eu recours au matériel de la culture pour éclairer les processus psychiques.

Fondateur de l'ethnopsychiatrie, Devereux a défendu une conception transculturelle qui postule l'universalité de la pathologie mentale mais considère qu'il est essentiel de repérer les manifestations spécifiques de cette maladie reliées à la culture dans laquelle le sujet a été élevé. Il a développé le « courant complémentariste», entre l'anthropologie et la psychanalyse.

 

« Si tous les psychanalystes dressaient une liste complète de toutes les pulsions et de tous les désirs et fantasmes mis à jour en milieu clinique, cette liste correspondrait point par point à une liste de toutes les croyances et de tous les procédés culturels connus, établie par les ethnologues. " (Devereux in Cultures et Inconscient).

 

Cette démarche humaniste et pluridisciplinaire vise à comprendre la dimension culturelle des troubles mentaux et la dimension pathologique de la culture. Les logiques culturelle sont explorées en tant que telles et servent de support aux associations.

Pas à pas, Devereux a donc construit une psychothérapie originale qui  vise la guérison mais pas forcément la réadaptation. En effet, Devereux estimait que certaines sociétés sont elles-mêmes pathogènes et entraînent les individus dans ce qu’il appelait des processus de « déculturation".

Dans ses derniers livres, consacrés à l'analyse des mythes grecs, Georges Devereux a montré comment la mythologie peut nous éclairer sur les problèmes psychiques et expliquer une partie des croyances humaines (« Femme et mythe », 1982)

Jimmy P. (Psychothérapie d'un Indien des Plaines)

Psychothérapie d'un Indien des Plaines un film à partir de l'oeuvre de Georges Devereux

 

En 2013, Arnaud Desplechin réalise le film « Psychothérapie d'un Indien des Plaines ».

Cette comédie dramatique est directement inspirée du livre de Georges Devereux, "Psychothérapie d'un Indien des Plaines : réalités et rêve, (1951), où il relate sa rencontre avec  Jimmy Picard un indien Amérindien de la tribu des Blackfoot (dans leur langue, ils se nomment "le peuple originel").

 

Tout jeune psychanalyste, Devereux  rencontre Jimmy P. au Winter Veteran Hospital de Topeka, établissement spécialisé dans le traitement des vétérans de la Deuxième Guerre mondiale. Blessé à la tête, Jimmy P. souffrait de vertiges et de céphalées. Il était devenu alcoolique et caractériel.

Dans son livre, Devereux relate minutieusement la thérapie, séance après séance il se familiarise avec l'environnement de pensée de son patient, et décrit une première utilisation des leviers culturels. Le travail porte notamment sur la manière dont l'individu est imprégné de sa culture d'origine mais aussi son appropriation singulière de cette culture en fonction de son histoire et de sa personnalité.

 

Le Centre Georges Devereux :

Le Centre Georges Devereux est un centre d’ethnopsychiatrie clinique créé en 1993, à l’initiative de Tobie Nathan. Il s’agit d’une association 1901 dont la vocation est triple : intervention clinique, recherche et formation.

Actuellement, le Centre propose : Une consultation d'ethnopsychiatrie, un service de médiation ethnoclinique, une équipe mobile d'ethnopsychiatrie et un service de formation.

Le Centre Georges Devereux lieu de consultation et de réflexion en ethnopsychiatrie
Lien vers le site du Centre Georges Devereux